Le projet de L’Ile Maurice pour 2017 ?

Le projet de L’Ile Maurice pour 2017 ?

Des défis sont à relever et des projets à mettre en œuvre en 2017. Le point avec les institutions gouvernementales et non gouvernementales. Dossier.

 

Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) – Objectif : une croissance de 7 % en 2017

 

Les arrivées touristiques ont enregistré une croissance à deux chiffres en 2015 et probablement aussi en 2016. La MTPA vise une croissance entre 7 % et 8 % en 2017, bien que le bureau des statistiques table sur une croissance de 4,3 %.

En septembre 2015, la croissance prévue par le bureau des statistiques pour 2016 était de 5,3 %. Ce chiffre a été révisé à 9,9 % en septembre 2016. La dernière fois que Maurice a enregistré une croissance à deux chiffres dans les arrivées touristiques sur deux années consécutives remonte à 1996 et 1997 (15,2 % et 10,1 % respectivement).

Défis

  • 2017 sera une année remplie de défis pour la France, le marché principal de Maurice, avec les élections présidentielles, le 23 avril et le 7 mai 2017. Le ministère du Tourisme mise sur une croissance de 12 % avec une présence médiatique continue notamment sur les chaînes télévisées à forte audience ainsi qu’à travers la presse spécialisée. Des projets d’activation commerciale seront aussi entrepris.
  • La situation est incertaine au Royaume-Uni en raison de nombreux facteurs tels que la tarification hôtelière qui devrait augmenter pour le marché britannique (à la suite de la perte de revenus due à la dépréciation en 2016), les perspectives économiques au Royaume-Uni après le début des négociations Brexit et les procédures de visa pour les Britanniques souhaitant visiter l’Europe (qui peut jouer en faveur de Maurice).
  • La MTPA devra miser sur une meilleure visibilité et l’exploitation de nouveaux segments, notamment :
  1. Les « British Asians » (2e génération des Asiatiques en Angleterre)
  2. Les « millennials » (génération Y)
  • Malgré les élections fédérales de 2017 en Allemagne, 100 000 touristes sont attendus, grâce à une forte campagne de promotion pour la saison basse ainsi que des actions continues avec les principales compagnies aériennes (Condor, Lufthansa, Eurowings et Australian Airlines).
  • L’Afrique du Sud a maintenu ses arrivées malgré des conditions économiques difficiles. Des actions auprès des opérateurs, des agences touristiques (B2B) et auprès de la clientèle sud-africaine (B2C) sont envisagées pour maintenir les arrivées en dépit de l’effet du Brexit sur l’économie sud-africaine.

Projets

  • Stratégie pour la basse saison (mai à septembre 2017) : explorer les marchés suivants français, britannique, allemand, sud-africain, réunionnais, indien, chinois, suisse, italien.
  • Forte campagne sur CNN (EMEA, Asie pacifique), pour créer encore plus de visibilité pour Maurice et présenter l’île comme une destination touristique de choix dans les nouveaux marchés émergents.
  • Des campagnes de marketing conjointes avec les grandes lignes aériennes particulièrement dans des marchés à forte croissance.
  • Des actions pour un meilleur impact sur de nouveaux marchés à fort revenu tels que l’Europe de l’Est, la Scandinavie, les pays de l’ASEAN, entre autres.
  • Actions marketing stratégiques pour les segments : golf, croisière, MICE (Meetings, Incentives, Conferences, Events) et mariages, ainsi que le ciné-tourisme.
  • Mettre en place une campagne e-marketing d’envergure pour cibler les internautes européens, asiatiques et africains à la recherche de voyages.

Lire la suite de l’article Le Défi Média : Que nous réserve 2017 ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s