Le carnet de voyage de Mr Jean

Le Marché de Mahébourg – Carnet de Voyage de Mr Jean

 

Jean, vous conte son voyage à l’ile Maurice. Illustré de belles images son récit est idéal pour la préparation de votre voyage dans l’ile. Nous commencerons donc par son récit sur « le marché de Mahébourg » puis nous vous publierons son récit sur la « Biscuiterie H.Rault »puis nous passerons à « la manufacture de thé à Bois Cheri » , rien ne sera épargné de ce magnifique carnet de voyage de Monsieur Jean.

Voici le récit de Jean:

« Au-delà de ses paysages de rêve, de ses longues plages de sable et de ses vastes lagons dignes du paradis … Maurice offre également à ses visiteurs un véritable cocktail de saveurs. Plaisantes au palais, elles s’avèrent souvent douces et aromatisées, parfois épicées ou enivrantes

Pour découvrir les goûts de cette île de l’Océan Indien, on peut bien sûr courir de restaurants renommés en bonnes tables traditionnelles, mais il est possible aussi d’évoquer quelques saveurs à travers une balade parmi des lieux qui ont tout pour vous émoustiller les papilles …
C’est donc à ce programme que je vous convie (virtuellement). J’en suis certain, il va vous mettre « l’eau à la bouche ».

1454258546-pl4dcQQDNqN9JdF
Le marché de Mahébourg

C’est par la visite d’un marché local que commence ce périple « saveurs ».
Il est encore tôt ce matin et déjà le centre de Mahébourg s’anime. Nous sommes lundi et c’est jour de grand marché. On y vient de tous les quartiers de cette ville du sud de l’île comme également des bourgades alentour.
Devant nous, quelques ménagères en sari, à peine descendues de l’autobus, se dirigent vers ce marché coloré, couvert d’une toiture vert amande. Les paniers à provisions sont encore vides mais à n’en pas douter, ils ne vont pas tarder à se remplir.
En créole local, marché se dit bazar … un nom qui correspond parfaitement à la première impression que l’on a en traversant les étals et les quelques stands d’ustensiles en tout genre : récipients, bassines, plats … un vrai bric à brac, passons !

 Toujours à l’extérieur de ces halles mais sur la gauche, se trouve un alignement d’étroites boutiques proposant des spécialités locales. On y vend une multitude de beignets et de galettes à manger « sur le pouce », en quelque sorte c’est ici, l’allée des « fast-food » mais à la mauricienne.
Visiter le marché de Mahébourg
La vitrine de M’dame Mahe

La vitrine de M’dame Mahe est alléchante, bien achalandée et joliment décorée avec ces inscriptions colorées et puis, la marchande a le sourire … cela suffit à me décider d’y faire quelques emplettes pour le pique-nique de midi.
La sympathique commerçante aura beau m’expliquer les spécificités de chacune de ses spécialités, j’avoue avoir eu quelques difficultés à bien comprendre son français créolisé et noyé au milieu du brouhaha environnant.

Les snacks Mauricien
Snacks Mauricien

Bon, il y a là empilé sur les étagères derrière la vitrine, la plupart des spécialités de beignets et de galettes dont les mauriciens sont friands.
Les dholl puri sont de fines et appétissantes galettes préparées avec de la farine de lentilles (ou de pois) puis garnies de légumes, il en est de même des farata ou autre roti, seule la composition ou la garniture varie : légumes, viandes, poissons, sauce tomate (rougail) ou petites crevettes (roti chevrettes) …. j’ai particulièrement apprécié cette variété de roti pris dans une gargote de bordure de plage, mais c’était un autre jour.
Après une courte hésitation entre tous ces beignets, je passe commande à M’dame Mahé d’un assortiment : dholl puri évidemment, samoussas (de forme triangulaire) et beignet aux bringelles, c’est le nom local des aubergines … ce sera finalement celui que j’ai préféré.
Et la marchande de me conseiller pour terminer un gâteau-piment …. euh ? Merci ! Je me méfie de la digestion du « piquant » local d’autant que tous ces beignets sont assez gras, déjà des auréoles d’huile tâchent le papier qui les enveloppe !

Sur les marchés, dans les rues ou en bordure des plages, on trouve partout ces gargotes qui vous proposent ces mêmes fritures ainsi que ces galettes fourrées.
Ces préparations traditionnelles indo-mauriciennes sont ici consommées à toute heure. Un petit creux … et hop, un dholl puri ou un farata fait l’affaire pour dissiper la fringale.
Mais comme ailleurs, les burgers à l’américaine plaisent de plus en plus et les jeunes semblent quelque peu délaisser les beignets traditionnels. Pour preuve, juste à côté de ce marché central de Mahébourg, une grande enseigne de fast-food à incontestablement pignon sur rue !

Poursuivons nos courses dans les allées du marché où il faut pour avancer se faufiler entre les porteurs de cagettes, les ménagères en train de palabrer ou de soupeser, de tâter et enfin de flairer les marchandises …

Le carnet de voyage de Mr Jean
Les étales du marché de Mahébourg

De part et d’autre les étales sont chargés de légumes et de fruits et les affaires vont bon train. Avec nos galettes et beignets frits, quelques crudités seraient les bienvenues pour équilibrer notre repas.

Tiens ! Si l’on prenait quelques « Pommes d’amour » ? Non, ce n’est pas encore le dessert mais cet amusant nom désigne à Maurice les … tomates !

Le carnet de Voyage de Mr jean
Les tomates appelé « Pomme d’amour »

Tout autour, la palette de couleurs est variée et le choix de légumes est infini. Des classiques poireaux/carottes aux aubergines en passant par les patates douces, les chouchous (courges), les giraumons …. et bien d’autres encore dont je ne connais ni le nom ni le goût …. j’ai décidément encore beaucoup à découvrir parmi les légumes de l’île !
Côté fruits, ça fleure également bon les tropiques avec des étalages d’ananas, de citrons verts, de pastèques ….


Le carnet de voyage de Mr jean

Là, ce sont des litchis, un fruit dont j’aime bien la douce saveur sucrée et les arômes évoquant la rose, ce sera parfait pour terminer le repas.
« Ce sont presque les premiers de la saison ! » me dit avec fierté la vendeuse.

 


 

A Maurice comme dans toutes les îles des tropiques, les épices tiennent une bonne place dans la préparation des plats locaux.
Ne voyant pas d’étals proposant d’épices typiques de l’île, me voici questionnant un marchand de fruits en lui demandant où en trouver ?.
« Non, non, il n’y a pas de vendeurs d’aromates et d’épices dans ces halles, me dit-il, les épices on peut en trouver dans les magasins du quartier… Sortez à droite, puis tournez à gauche, un peu plus loin, juste à côté du ……  ? ». Merci, merci !
A vrai dire, je n’ai pas vraiment tout retenu et finalement la boutique indiquée restera pour moi un lieu mystérieux ! Bien sûr, j’en trouverai de ces fameuse épices mais un peu plus tard et notamment celle qui est parmi la plus utilisée à Maurice. En fait, il s’agit d’un mélange que l’on appelle ici (et dans d’autres îles de l’Océan Indien) le massala.

Le carnet de voyage de Mr jean
Le Massala

Le massala est donc cette poudre ocre jaune concoctée à partir d’épices torréfiées, sa composition varie en fonction des multiples préparations proposées. La base est faite de coriandre, cumin, ail, gingembre, cannelle, girofle, poivre, anis étoilé, cardamone, curcuma, feuilles de curry, pois chiches cassés …
Pour ceux qui n’ont jamais goûté, vous avez ci-dessus, la liste des ingrédients, il ne vous reste plus qu’à imaginer la saveur d’un tel mélange… et par là même le goût typique de la cuisine de Maurice.

Le massala accompagne aussi bien les plats de viandes, de volailles et de poissons.
Une dernière précision, il existe des massala avec ou sans piments, cela est souvent précisé et c’est mieux ainsi. Car le massala fortement pimenté a la fâcheuse tendance de masquer les autres épices qu’il contient et ce dès la première bouchée avalée. Palais sensibles, vous voilà prévenus !

Le marché de Mahébourg étant fini nous vous conduirons à la « Biscuiterie H.Rault ».

Abonnez-vous à notre blog pour continuer à suivre le carnet de voyage de Mr Jean et découvrir  nos articles  sur les coins et recoins de l’ile Maurice.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s